Les greffes de cheveux, une solution pour les calvities androgénétiques

greffes de cheveux

La calvitie androgénétique se caractérise par une perte progressive des cheveux. Celle-ci se situe généralement en haut du front ou dans certains cas, sur le sommet de la tête. Selon la personne, elle peut aboutir à une perte totale de la chevelure si pour d’autres celle-ci n’est que partielle. Ce phénomène concerne essentiellement les hommes. Il peut arriver cependant que des femmes soient touchées par la calvitie, bien qu’elles soient moins nombreuses. Les causes sont diverses, entre autres le patrimoine génétique, les hormones, le stress et la fatigue. Les remèdes sont malheureusement peu nombreux. La solution la plus efficace reste jusqu’à ce jour la greffe de cheveux.

En quoi consiste une greffe de cheveux ?

Vous remarquez que vos cheveux sont de plus en plus fins ? Que sur certaines parties de votre crâne, ils sont beaucoup plus nombreux et sur d’autres, presque inexistants ? Pour y remédier, la meilleure option est de vous rendre chez un spécialiste de la greffe de cheveux femme et homme. Celui-ci maîtrise les techniques requises pour remettre votre chevelure en état. Il lui est même possible de les épaissir pour un rendu encore plus naturel. En général pour ce faire, on greffe non pas les cheveux à proprement parler mais plutôt la racine. On parle ici d’unité folliculaire. Chacune d’elle est composée d’un à quatre cheveux. Les greffons utilisés sont retirés sur la tête même du patient. Ils sont prélevés dans la zone la plus chevelue. Le but est de pouvoir offrir une certaine conformité et éviter que le patient ou ses entourages ne remarquent qu’il s’agit d’implants capillaires. A noter que les cheveux prélevés sont soigneusement conservés jusqu’à leur utilisation. Comme il s’agit d’un tissu vivant, le professionnel doit s’assurer qu’ils restent en très bon état.

Les différentes techniques possibles

Lorsque vous vous rendez chez un spécialiste de la greffe de cheveux femme et homme, celui-ci vous questionne en premier lieu sur vos objectifs et motivations. Il effectue par la suite une batterie d’examen pour analyser votre santé et le type de greffe adapté à votre situation. En général, il existe trois types de techniques possibles. Vous avez notamment ce que l’on appelle greffe de cheveux FUT ou Follicular Unit Transplantation. Les racines de cheveux prélevées sont séparées individuellement afin de mieux les préparer pour la transplantation. Ce prélèvement laisse une petite cicatrice linéaire sur la zone où il s’est fait. Vous avez ensuite la greffe de cheveux FUE ou Follicular Unit Extraction. Pour cette technique, les racines sont collectées et transférées une par une. Cela se fait par un système micromoteur et rend donc le résultat meilleur. En dernier, vous avez la greffe de cheveux DHI Saphir. Cette dernière offre un résultat naturel et réussi. Il faut cependant noter qu’elle n’est pratiquée que par quelques cliniques et le prix est plus élevé que celui des deux autres.

Quelques informations et précautions à prendre en compte

Une greffe, même une micro-greffe de cheveux est permanente. Les implants déposés sur le crâne du patient ne risquent pas de chuter. Selon certains cas malgré tout, il peut arriver que d’autres greffes soient nécessaires pour combler de nouvelles zones touchées par la calvitie. Il est par ailleurs important de noter que la greffe de cheveux est un acte médical. Cela signifie qu’elle doit être pratiquée uniquement par des professionnels spécialisés dans ce domaine. Les techniques doivent être réalisées avec soin. Les outils utilisés doivent être adaptés. Si la greffe ne se fait pas correctement, le patient peut en souffrir. La situation pourrait s’aggraver davantage. Pour éviter tous les risques donc, il est vivement recommandé de s’adresser à des cliniques connues et réputées. Si vous prévoyez de faire votre greffe de cheveux à Strasbourg, pensez à choisir le meilleur. N’hésitez pas à comparer les notoriétés des cliniques qui semblent intéressées le plus les patients. Cela vous permettra par la même occasion de connaître le budget à prévoir.

6 conseils pour des cheveux plus brillants et plus sains
Le bac à shampoing : comment l’installer ?